ABBAZIA SAN GREGORIO

CHAHAN X COLNAGHI

 

Venetian art and lifestyle experience

9 mai – 24 novembre 2019

 

 

Chahan & Colnaghi ouvrent les portes de l’Abbaye di San Gregorio à Venise, et vous accueilleront sur rendez-vous (gallery@chahan.com) jusqu’au 24 novembre 2019, pour une expérience unique.

Découvrez dès maintenant les 10 pièces de ce lieu incroyable !

THE COURTYARD

 

L’abbaye est édifiée autour d’une magnifique cour entourée d’une galerie de colonnes desservant les espaces du rez-de-chaussée, et donnant un accès direct au Grand Canal. La cour a été aménagée dans l’esprit d’un jardin toscan et présente une série exceptionnelle de panneaux sculpturaux d’Harry Bertoïa encadrant un Adonis de Gabriel Grupello.

THE ENTRANCE VESTIBULE

 

Sous le porche un impressionnant labrum du 1er siècle fait face d’une part à un panneau sculptural en étain et laiton de Pierre Sabatier, et d’autre part au paravent en céramique Sylphion de Peter Lane. Entourant la porte qui donne sur le Grand Canal, une paire de « Vessels », sculptures sur mesure en bronze de Marie Khouri s’accorde harmonieusement aux couleurs du vestibule, et ponctue l’enfilade des pièces du rez-de-chaussée.

THE MAIN HALL ROOM

 

Le vestibule donne d’une part sur l’enfilade des salles-à-manger et d’autre part sur la cage d’escalier qui mène à l’étage.

La première salle à manger est construite autour d’une exceptionnelle paire de statues en albâtre et marbre noir représentant Flora et Camillus, sous le regard du Vicomte et de la Vicomtesse de Headfort, peints par Pompeo Batoni. Le mur sculptural de Pierre Sabatier et la table brutaliste de Paul Evans et le banc sculpté de Harumi Klossowska de Rola, apportent quant à eux la touche plus contemporaine.

THE DINING ROOM

 

La deuxième salle à manger, éclairée d’un majestueux lustre de Nathalie Ziegler-Pasqua, est parée d’une tapisserie de Flandres du 16ème siècle, et de toiles de maîtres tels que Palma Giovane et Bernardo Canal.

THE MASTER LIVING ROOM

 

Au premier étage, cet imposant salon illustre la magie de cette collaboration de Chahan avec Colnaghi.

Elle met  en évidence que peuvent cohabiter dans un même espace des œuvres de style et d’époques variés tout en conférant une atmosphère sereine, élégante et harmonieuse. Ici sont exposés du mobiler brutaliste de designers du 20ème, comme François Gueneau, René Broissant et Paul Evans,  un candélabre de César, mais aussi une paire de table en marqueterie de marbres du 18ème signée Raffaeli. Pièce maîtresse de ce salon reste de toute évidence l’imposant tapis en velours de laine de Sonia Delaunay.

THE ROOM WITH A VIEW

 

Il est le clou de la visite, avec une vue époustouflante sur le Grand Canal à 180°.

C’est de cet endroit que des peintres de renom comme Bernardo Canal ont peint de célèbres vedute semblables à celle exposée ici. Le grand canapé « Omnibus » de Vladirmir Kagan invite à profiter de cette vue imprenable, tout comme la paire de fauteuils en plexi et bronze, Chahan design installés autour d’une table basse en céramique de Peter Lane.

THE COPPER ROOM

 

C’est un mur sculptural en cuivre des années 70 qui tapisse un des murs de ce cabinet de curiosité.

Verreries italiennes du début du 20ème, table basse en ardoise et acier de Pia Manu, tapis de Ruhlmann, sont mis en scène auprès d’une toile de Canaletto et de nombreuses sculptures en bronze datant du 16ème  au 19ème siècles.

THE GOLD ROOM

 

Passé le seuil de la porte, la constellation en céramique de Shizue Imai est sans conteste l’œuvre qui accroche le regard avec ses reflets mordorés qui font écho à la sculpture Sonambient de Harry Bertoia. Une exceptionnelle table ovale des verreries Saint-Just, ainsi qu’un magnifique lustre en verre de Murano datant des années 20 viennent équilibrer le lignes plus tourmentées des meubles brutalistes.

THE CURATED BATHROOM

 

Chahan est allé jusqu’à investir la salle de bain ayant vue sur la basilique de la Salute pour présenter une paire de fauteuils « Retour d’Egypte » de John Dickinson pour Randolph & Hein, une lampe en cristal de roche Chahan design, ainsi qu’un lustre de « Icy » de Nathalie Ziegler-Pasqua. Les tons aqua, gris clair et beige de cette pièce font écho à ceux de la toile de Carlo Bonavia représentant le Temple de Diane. Là encore, passé et présent se côtoient dans une parfaite harmonie.

THE MAJOLICA ROOM

 

Chahan a voulu mettre à l’honneur une exceptionnelle série de vases en céramique de Bruno Gambone réalisée en hommage aux femmes africaines. Très différentes de ses œuvres les plus connues, ces vases révèlent un autre aspect de la créativité et la maîtrise de l’artiste. Comme dans que espace de installation, on retrouve ici une sélection de mobilier brutaliste de la deuxième moitié du 2àème siècle : table basse de Philip et Kelvin Laverne, table sculpturale de René Broissant, fauteuils d’Adrian Pearsall et Steve Chase, et le magnifique Willow d’Harry Bertoia.

La salle de bain contigüe à ce salon a été aménagée en mini musée de céramiques de majolique présentant quelques rares vases et assiettes du 16ème siècle.

ABBAZIA SAN GREGORIO

CHAHAN X COLNAGHI

 

Venetian art and lifestyle experience

9 mai – 24 novembre 2019

 

 

Chahan & Colnaghi ouvrent les portes de l’Abbaye di San Gregorio à Venise, et vous accueilleront sur rendez-vous (gallery@chahan.com) jusqu’au 24 novembre 2019, pour une expérience unique.

Découvrez dès maintenant les 10 pièces de ce lieu incroyable !

THE COURTYARD

 

L’abbaye est édifiée autour d’une magnifique cour entourée d’une galerie de colonnes desservant les espaces du rez-de-chaussée, et donnant un accès direct au Grand Canal. La cour a été aménagée dans l’esprit d’un jardin toscan et présente une série exceptionnelle de panneaux sculpturaux d’Harry Bertoïa encadrant un Adonis de Gabriel Grupello.

THE ENTRANCE VESTIBULE

 

Sous le porche un impressionnant labrum du 1er siècle fait face d’une part à un panneau sculptural en étain et laiton de Pierre Sabatier, et d’autre part au paravent en céramique Sylphion de Peter Lane. Entourant la porte qui donne sur le Grand Canal, une paire de « Vessels », sculptures sur mesure en bronze de Marie Khouri s’accorde harmonieusement aux couleurs du vestibule, et ponctue l’enfilade des pièces du rez-de-chaussée.

THE MAIN HALL ROOM

 

Le vestibule donne d’une part sur l’enfilade des salles-à-manger et d’autre part sur la cage d’escalier qui mène à l’étage.
La première salle à manger est construite autour d’une exceptionnelle paire de statues en albâtre et marbre noir représentant Flora et Camillus, sous le regard du Vicomte et de la Vicomtesse de Headfort, peints par Pompeo Batoni. Le mur sculptural de Pierre Sabatier et la table brutaliste de Paul Evans et le banc sculpté de Harumi Klossowska de Rola, apportent quant à eux la touche plus contemporaine.

THE DINING ROOM

 

La deuxième salle à manger, éclairée d’un majestueux lustre de Nathalie Ziegler-Pasqua, est parée d’une tapisserie de Flandres du 16ème siècle, et de toiles de maîtres tels que Palma Giovane et Bernardo Canal.

THE MASTER LIVING ROOM

 

Au premier étage, cet imposant salon illustre la magie de cette collaboration de Chahan avec Colnaghi.

Elle met  en évidence que peuvent cohabiter dans un même espace des œuvres de style et d’époques variés tout en conférant une atmosphère sereine, élégante et harmonieuse. Ici sont exposés du mobiler brutaliste de designers du 20ème, comme François Gueneau, René Broissant et Paul Evans,  un candélabre de César, mais aussi une paire de table en marqueterie de marbres du 18ème signée Raffaeli. Pièce maîtresse de ce salon reste de toute évidence l’imposant tapis en velours de laine de Sonia Delaunay.

THE ROOM WITH A VIEW

 

Il est le clou de la visite, avec une vue époustouflante sur le Grand Canal à 180°.

C’est de cet endroit que des peintres de renom comme Bernardo Canal ont peint de célèbres vedute semblables à celle exposée ici. Le grand canapé « Omnibus » de Vladirmir Kagan invite à profiter de cette vue imprenable, tout comme la paire de fauteuils en plexi et bronze, Chahan design installés autour d’une table basse en céramique de Peter Lane.

THE COPPER ROOM

 

C’est un mur sculptural en cuivre des années 70 qui tapisse un des murs de ce cabinet de curiosité.

Verreries italiennes du début du 20ème, table basse en ardoise et acier de Pia Manu, tapis de Ruhlmann, sont mis en scène auprès d’une toile de Canaletto et de nombreuses sculptures en bronze datant du 16ème  au 19ème siècles.

THE GOLD ROOM

 

Passé le seuil de la porte, la constellation en céramique de Shizue Imai est sans conteste l’œuvre qui accroche le regard avec ses reflets mordorés qui font écho à la sculpture Sonambient de Harry Bertoia. Une exceptionnelle table ovale des verreries Saint-Just, ainsi qu’un magnifique lustre en verre de Murano datant des années 20 viennent équilibrer le lignes plus tourmentées des meubles brutalistes.

THE CURATED BATHROOM

 

Chahan est allé jusqu’à investir la salle de bain ayant vue sur la basilique de la Salute pour présenter une paire de fauteuils « Retour d’Egypte » de John Dickinson pour Randolph & Hein, une lampe en cristal de roche Chahan design, ainsi qu’un lustre de « Icy » de Nathalie Ziegler-Pasqua. Les tons aqua, gris clair et beige de cette pièce font écho à ceux de la toile de Carlo Bonavia représentant le Temple de Diane. Là encore, passé et présent se côtoient dans une parfaite harmonie.

THE MAJOLICA ROOM

 

Chahan a voulu mettre à l’honneur une exceptionnelle série de vases en céramique de Bruno Gambone réalisée en hommage aux femmes africaines. Très différentes de ses œuvres les plus connues, ces vases révèlent un autre aspect de la créativité et la maîtrise de l’artiste. Comme dans que espace de installation, on retrouve ici une sélection de mobilier brutaliste de la deuxième moitié du 2àème siècle : table basse de Philip et Kelvin Laverne, table sculpturale de René Broissant, fauteuils d’Adrian Pearsall et Steve Chase, et le magnifique Willow d’Harry Bertoia.

La salle de bain contigüe à ce salon a été aménagée en mini musée de céramiques de majolique présentant quelques rares vases et assiettes du 16ème siècle.

Défiler vers le haut