NANCY LORENZ

 

 

Artiste américaine née en 1962, Nancy Lorenz vit et travaille à New York. La particularité de son travail peut être appréciée non seulement à travers la technique et les matériaux qu’elle utilise, mais aussi à travers l’identité visuelle qu’elle lui donne.

 

Lauréate du prix John Simon Guggenheim Memorial Foundation Fellowship en 1998, son travail est entré dans de nombreuses collections publiques majeures telles que celle du Portland Art Museum et celle de la New York Public Library. Elles ont également été acquises par des collectionneurs américains visionnaires comme Tom Ford, Elton John, Paul Allen, Joel Silver et Bill Sofield.

 

Cinq années passées à Tokyo ont durablement imprégné son travail et son processus créatif d’une influence japonaise. Nancy Lorenz démontre un talent exceptionnel pour la technique de la laque en utilisant un savoir-faire ancestral japonais hautement complexe et sophistiqué qui implique l’utilisation d’au moins soixante fines couches et le mélange de pigments à la laque pour produire un effet visuel profond. A travers cette technique orientale traditionnelle, elle exprime sa sensibilité occidentale contemporaine.

 

Nancy Lorenz travaille aussi l’incrustation de nacre et de pierres précieuses. Ses motifs de plâtre en relief sont souvent recouverts de feuilles d’or ou d’argent et de miroirs.

 

La technique de Nancy Lorenz est une matérialisation de la relation entre art et artisanat.

Son style évoque à la fois la calligraphie et les gravures japonaises tandis que la forme de ses traits picturaux est proche de l’art abstrait occidental.

 

En parallèle de sa méthode et son inspiration ancestrale, le travail de Nancy Lorenz attache beaucoup d’importance à la science et en particulier à la recherche moléculaire.

 

Elle est membre du mouvement artistique appelé Art Fractal ou Fractalisme. Ce mouvement, fondé en 1994, regroupe environ une dizaine d’artistes.

L’Art Fractal exprime l’instabilité, la métamorphose constante et la prolifération. Le qualificatif « Fractal » fait référence à la théorie des systèmes dynamiques développée par Benoît Mandelbrot, le père de la géométrie fractale.

Le Fractalisme sature les œuvres à l’extrême en les surchargeant d’éléments amenant vers le chaos, chaque forme suggérant la suivante indéfiniment.

La vision artistique fractaliste présente une ultime expression de l’abstraction, caractérisée par un questionnement, une vision du monde désordonnée, cherchant une réorganisation temporaire.

 

Il y a presque 20 ans, Chahan Minassian révélait pour la première fois le travail de Nancy Lorenz en Europe. Ses pièces ont été présentées à travers ses projets, les expositions personnelles qu’il lui a consacré et en incluant ses œuvres dans ses installations, foires internationales et évènements.

 

Cliquer ici pour voir le travail de NANCY LORENZ